Réception TV – Câble

La distribution de la télévision hertzienne est assurée par le réseau câblé de SFR (ex Numericable). Les chaînes de la TNT gratuite sont ainsi disponibles, ainsi que les principales radios nationales, via les prises TV murales. Ces prises permettent également d’accéder à des offres de télévision payante, ainsi que des offres TV – Téléphone – Internet très haut débit, chez SFR ou Bouygues Telecom.

La télévision peut être également reçue via un abonnement ADSL, fibre optique ou par une antenne TNT intérieure. La pose d’une parabole de réception satellite sur une terrasse ou en façade est interdite par le règlement de copropriété.

Les solutions pour obtenir un éventail de chaînes plus important

Souscrire un abonnement câble Vous pouvez consulter le site internet de SFR (ex numéricable) www.sfr.fr. Les offres de télévision seules ne sont plus commercialisées, l’opérateur propose désormais des offres groupées incluant télévision, internet, téléphone ainsi que d’autres services. Près de 300 chaînes sont proposées, la qualité d’image offerte atteint les meilleurs niveaux.
Souscrire à un bouquet TV par fibre optique Les offres fibre optique proposées dans notre immeuble par Orange proposent de nombreuses chaînes et bouquets optionnels. La qualité est meilleure qu’en ADSL et comparable au câble. Voir l’article consacré à la Fibre optique.
Souscrire à un bouquet TV ADSL De nombreux opérateurs internet (Orange, Free, SFR, Bouygues telecom…) proposent des offres ADSL (via les lignes téléphoniques) incluant un bouquet TV de base et des bouquets TV optionnels. L’offre est vaste et la concurrence dynamique, mais la qualité TV et le débit internet sont moyens, d’autant plus que notre immeuble est éloigné du central téléphonique. Les consommateurs exigeants privilégieront donc le câble ou la fibre optique.
La réception satellite individuelle Pour la plupart des besoins, les offres câble, ADSL, fibre ou IPTV rendent la réception satellite inutile. Néanmoins celle-ci peut se révéler utile pour l’accès à certaines chaînes étrangères, avec ou sans abonnement.

Le règlement de copropriété impose l’accord préalable de l’Assemblée Générale des copropriétaires avant d’installer une antenne parabolique et n’autorise cette installation que sur le toit-terrasse. L’installation de paraboles est donc très difficile et totalement proscrite sur les balcons.

(suite…)

Ordures ménagères

Les ordures ménagères peuvent être déposées dans les locaux des niveaux -1 et -4 ou dans les vide-ordures.

Les déchets doivent être placés dans des sacs étanches pour ne pas dégrader les moquettes, sols et ascenseurs.

La collecte sélective est disponible dans les locaux du -1 et du -4. Les déchets éligibles peuvent être placés dans les bacs jaunes, en vrac (pas de sacs). Consultez ici les consignes de tri (document GPSO). 

Le verre peut être jeté dans les containers rue de l’Égalité ou rue d’Erevan.

Les encombrants ne doivent pas être déposés avec les ordures ménagères ni en aucun lieu des parties communes. (suite…)

Électricité

L’électricité, à la fois pratique et très sûre, est l’énergie privilégiée d’un immeuble de grande hauteur. Elle remplit l’ensemble des besoins de l’immeuble: ascenseurs, eau chaude, chauffage collectif. Nous consommons en moyenne 93 kwh/m2 par an en chauffage collectif et en eau chaude, ce qui nous place parmi les immeubles économes et peu producteurs de CO₂. Les principales consommations, à savoir le chauffage et la production d’eau chaude, ont lieu en heures creuses.

Un groupe électrogène, remplacé en 2014 (visible rue de l’égalité), permet l’alimentation de secours des services essentiels de l’immeuble: sécurité incendie, ascenseurs, éclairage des parties communes et fourniture d’eau.

(suite…)

Eau

L’eau chaude et eau froide sanitaire sont fournies à chaque appartement via des installations communes. Les compteurs placés dans les appartements sur chaque arrivée permettent une facturation individualisée, parmi les charges. L’accès aux appartements est actuellement nécessaire pour le relevé annuel (annoncé par un affichage), cependant la pose de compteurs télérelevés est envisagée.

L’eau chaude est produite au moyen d’une chaufferie électrique, profondément remise à neuf entre 2004 et 2008.

L’eau chaude passe par un adoucisseur, mais pas l’eau froide qui reste ainsi agréable à boire. Les informations sur la qualité de l’eau peuvent être obtenues sur le site du SEDIF.

La distribution d’eau à tous les étages est maintenue même en cas de coupure d’électricité grâce à un groupe électrogène.
Les fuites d’eau peuvent être la source de désagréments et de coûts importants. Afin de les prévenir, il est vivement conseillé à chaque résident de couper l’eau en cas d’absence, même pour quelques jours.

(suite…)

Désinsectisation

Comme la réglementation nous y oblige, nous avons souscrit un contrat de Désinsectisation, Dératisation et Désinfection. Les appartements sont traités chaque année avec un gel contre les blattes germaniques, les vide-ordures sont désinfectés deux fois par an et des dispositifs de dératisation sont entretenus deux fois par an. Ces mesures, ainsi que les efforts individuels de maintien de l’hygiène, assurent une prévention efficace.

(suite…)

Chauffage collectif

Notre immeuble est doté d’un chauffage collectif électrique à basse température par les sols et plafonds, assurant une température minimale de 14°C (la plupart du temps supérieure, en fonction des conditions climatiques et d’ensoleillement). Le chauffage individuel électrique vient en complément pour satisfaire les attentes de confort de chacun.

Ce système optimise le coût du chauffage tout en assurant un confort individualisé et un niveau de sécurité maximal (pas de combustible, pas de canalisations). La présence de ce chauffage interdit tout percement dans les sols ou les plafonds.

(suite…)

Ascenseurs

Véritable moyen de transport de l’immeuble, nos six ascenseurs desservent au total 35 étages et sous-sols. Trois ascenseurs desservent la partie basse (jusqu’au 13e étage) et trois autres la partie haute (jusqu’au 29e). Ils ont été entièrement rénovés en deux phases, en 2001 et 2012. Il s’agit d’un équipement de confort mais aussi de sécurité en cas d’évacuation. Leur disponibilité permanente est assurée grâce à une alimentation de secours par groupe électrogène.

Et si vous ou vos visiteurs avez des a priori sur les risques liés aux ascenseurs, sachez qu’il est statistiquement le moyen de transport le plus sûr qui soit… bien plus sûr que l’escalier !

(suite…)